La standardisation est une tendance longue de l’histoire des techniques, profondément liée aux logiques économiques. Un produit utilisé par un million de personnes, coûte nécessairement moins cher qu’un produit équivalent utilisé par une dizaine de personnes.

Les grands éditeurs de progiciels ont des dizaines de milliers de clients sur des centaines de milliers de sites, pour des millions d’utilisateurs, les éditeurs de taille moyenne comptent en milliers de clients, alors que les grandes multinationales ne dépassent pas un millier de filiales. La logique économique est en faveur du progiciel standard, d’autant que la complexité technologique et le niveau des exigences demande des capacités de R&D importantes.

Editeurs

Utilisateurs

Entreprises

Effectifs

Google, FB…

̴n 000 000 000

Wallmart (plus grande

2 000 000



entreprise)


SAP, Oracle, MBS

̴n0 000 000

G.E. (plus grande

300 000



industrielle)


Infor, Sage

̴n 000 000

Société Générale

150 000

Odoo

2 000 000

Renault

120 000

Epicor

n00̴ 000

Airbus

70 000

CEGID

430 000

Moyenne France G.E

16 794



Moc

678

L'enjeu  du volume d'utilisateurs

Les éditeurs de taille moyenne comptent en milliers de clients, alors que les grandes multinationales ne dépassent pas un millier de filiales. La logique économique est en faveur du progiciel standard, d’autant que la complexité technologique et le niveau des exigences demande des capacités de R&D importantes.

Le développement spécifique est ainsi limité à des niches fortement liées aux innovations sur de nouveaux segments de marché qui connaitront la même logique de concentration et standardisation.