Cet alignement correspond à la boucle de Soffer (voir chapitre III méthodologie), qui fonde l’alignement entre standard et besoin sur la reformulation du besoin.

Elle est présentée ici dans le cadre de la plateforme pédagogique du département IF de l’INSA de Lyon avec la plateforme de modélisation ARIS (Software AG) et la plateforme SAP Business By Design.

Figure 90. Model Driven project ARIS/SAP

Le modèle standard de l’ERP peut être modélisé par son éditeur. SAP le faisait dans les versions anciennes de SAP sur la plateforme ARIS, et le fait depuis les dernières versions sur son propre outil de modélisation (dans Solution Manager). Il reste possible d’effectuer une synchronisation entre SAP Solution Manager et ARIS. On peut donc avoir dans ARIS une représentation des processus, des fonctions et des objets métiers SAP.

On suppose aussi que la cible du projet est modélisée sur la même plateforme ARIS, avec les processus, les fonctions, les objets métiers, les éléments organisationnels de la cible du projet, réalisée à partir de la critique de l’existant.

On peut alors outiller le travail d’alignement (gestion des écarts), avec les modèles, en cherchant la reformulation du besoin pour le rapprocher du standard.

Des outils de comparaison de modèles, d’associations entre modèles et/ou objets peuvent représenter et aider à cet avancement. L’alignement des modèles peut ainsi être évalué pour aider au suivi de l’avancement…

On produit alors deux types de résultats :

  • Les besoins de personnalisations du standard ou l’intégration de composant externes à l’ERP, dont les spécifications commencent par leur modélisation …
  • La configuration de l’ERP à partir des processus opérationnels s’appuyant sur l’ERP et permettant de représenter l’impact organisationnel permettant la conduite de changement dans l’entreprise. On peut ainsi générer les droits selon les rôles dans les processus, et les mettre à jour à chaque changement d’un processus…