La modélisation, d’un côté du besoin de l’entreprise, et de l’autre des possibilités de l’ERP pose souvent des problèmes de granularité de structuration hiérarchique.

L’outil « Solutions Manager » de SAP propose trois niveaux de modélisation: les scénarios métiers, qui permettent de vérifier l’adéquation aux objectifs métiers, les processus qui permettent d’évaluer l’impact organisationnels, et les étapes de processus qui permettent d’organiser le travail et les formations utilisateurs. Ces étapes de processus s’appuient sur les transactions de l’ERP.

Figure 91. Granularité modélisation et ERP

Dans un projet destiné à SAP, il peut être utile coté entreprise d’utiliser la même structuration de modèles à trois niveaux, mais ce n’est pas toujours le cas, d’autant que le travail de modélisation basée sur l’expression du besoin a été réalisé avant le choix de l’ERP…

Il y a aussi un enjeu de granularité au plan opérationnel. Il est contre-productif d’entrer trop dans le détail des opérations pour décrire un processus.

Il ne s’agit pas en général de rechercher une automatisation, mais de créer les meilleures conditions au travail de l’utilisateur. Comme toujours en modélisation, il faut savoir jusqu’où ne pas aller trop loin…